Accueil > A la une > Maisons fissurées suite à la sécheresse : que faire ?

Maisons fissurées suite à la sécheresse : que faire ?

Cet été, le manque d’eau dû à la sécheresse et les vagues de fortes chaleurs n’ont pas eu qu’un impact sur l’environnement et les organismes vivants. Les habitations, elles-aussi, ont souffert des fortes températures.

Pour preuve, les fissures qui sont apparues dans les murs de plus en plus de maisons.

Si vous êtes concerné par ce problème majeur, venez faire une déclaration en mairie en apportant tous documents vous paraissant utiles (photos avant/après ; expertises…).

La mairie, en fonction du nombre de maisons concernées, transmettra une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture pour « mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols ».

L’arrêté de catastrophe naturelle peut ouvrir la porte à la prise en charge par les assurances des fissures sur les habitations. Cette reconnaissance de catastrophe naturelle peut prendre plusieurs mois et l’Etat est très pointilleux sur les critères : au mois de juillet 2022, seules 22 communes l’ont obtenu suite à la sécheresse. Même si la commune demande cette reconnaissance de catastrophe naturelle, il faut donc s’attendre à des démarches longues et peut-être infructueuses pour les propriétaires concernés…


Maisons fissurées suite à la sécheresse : que faire ?

[19/11/2022]

 


 


SUIVEZ-NOUS !